s
s
s
s
s
s
s

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

Serge Lapisse
Nacionalidad:
Francia
E-mail:
serge.21ecopoesievie@orange.fr
Biografia

Serge Lapisse

Ecrivain, poète, philosophe et docteur en droit, Serge Lapisse vit maintenant à Pessac (33). Auteur de nombreux écrits dans des revues scientifiques, littéraires et poétiques, en France et à l'étranger et d'une quinzaine d'ouvrages, il a réalisé cinq recueils de poésie, dont l'Annonce d'un Printemps.

Il explore divers domaines littéraires, place l'humain au centre de ses recherches et œuvre pour la promotion de l'Art en général. Il s'intéresse aux mutations de nos sociétés contemporaines pour montrer les liens nouveaux entre les hommes. Il est aussi le réalisateur d'un film documentaire sur l'écologie moderne et donne à l'humain des ouvertures vers son accomplissement en dépassant le choc des cultures.

 

 

Nature… ma vie

 

Des gouttes de rosée

Aux reflets d’étain

Sur l’herbe fine

Perlent.

 

Sur la vallée,

L’aurore naissante

Rend mon cœur

Joyeux et serein .

 

Les esprits de la terre

Emplissent mon être

D’espérance,

De beauté, de plénitude.

 

Mystérieuse nature,

Je me retrouve en toi,

Majestueuse fée

De ma jeunesse heureuse.

 

Saisirai-je un jour tous les mystères

De cette nature,

Contrastant avec le béton

De nos villes ?

 

Près des grands bois,

Des lianes et des roseaux

Entrelacés, des ajoncs

Forment sur l’eau des dessins changeants.

 

L’eau du ruisseau oscille,

Argentée sous le soleil,

Avec des reflets…et

S’avance, tranquille.

 

Il  emporte avec lui

Les fatigues de nos vies,

Nos échecs et nos soucis,

Eclairant notre avenir d’un jour nouveau.

 

Nature, tu transformes

Nos vies… devenues trop pesantes.

Tu est l’origine de nos rêves

Se réalisant sur notre chemin.

 

Ton paysage est resté… celui

Qui modulait mes rêves d’enfant.

Aujourd’hui il apaise mes soucis d’adulte,

Rend ma vie plus légère,

Me transportant sur des sentiers nouveaux.

 

 

ORIENT... OCCIDENT... LA LUMIERE

 

L'Orient est à l'Occident

Ce que l'eau est pour la plante,

L'Occident est à l'Orient

Ce que le soleil est pour la vie.

 

N'enlevons pas le nectar de la rose,

Elle se fanerait... deviendrait poussière.

Relions l'Orient et l'Occident... deux frères

Se recherchant... depuis la nuit des temps.

 

Un jour, lorsque l'homme... deviendra

Capable de concilier... avec la sagesse orientale

La connaissance et les richesses occidentales,

Le paradis deviendra réalité terrestre.

 

Le nectar des pensées... naîtra

Dans les têtes... de multitudes d'hommes,

Créant dans nos sociétés... cet éden,

Lorsque... Orient et Occident auront fraternisé.

 

Philosophie de l'espoir... de la réalisation spirituelle,

Du partage... de la joie intérieure,

De la libération des corps... des esprits,

Tu donneras aux hommes... la possibilité d'être eux-mêmes.

 

L'homme nouveau... dans son entité globale

Cheminera... dans sa nature unifiée

Sur le chemin de la vie... la paix au cœur,

La joie dans l'âme..., serein.

 

Orient... Occident... ces mots fabuleux

Dans ma tête éveillée... jaillissent,

Sur mes lèvres offertes... s'inscrivent... s'entrecroisent,

Modulant mon être... animant mon cœur

Vers ce paradis... qui est pour moi la vie au quotidien.

 

 

Le Droit et la Morale

 

La sagesse est à la Morale… de droit,

Ce que la conscience devrait être au Droit.

L’une comme l’autre étant la vertu des sages,

Le Droit ne peut être juste car il n’est pas confié aux sages.

 

La Morale étant l’œuvre de ce peuple… aux abois

Devant la tyrannie de ces penseurs de lois,

Comment peut-elle pénétrer dans notre société,

Quadrillée par des règles rencontrées à satiété ?

 

Braves gens, le Droit vous apparaît sans vie.

Sans l’oublier, pour être dans la normale,

Laissez-vous guider par votre morale

Pour tracer le chemin de votre vie !

 

Oyez, braves gens, sortez de vos tourelles !

Reliez-vous par les idéaux qui sont votre prunelle !

Restez indifférents aux appels pour légitimer un Droit sans âme !

Laissez se discréditer et périr ce pouvoir qui vous damne !

 

Le Droit étant fait par les représentants…bien indirects et fiers

De ce brave peuple dont on a tant besoin… pour le justifier,

Touche, d’une façon tout aussi peu directe, la conscience

De ceux qui doivent le subir sans l’accepter pour science.

 

La bonne morale sort de la conscience de l’homme nouveau

Qui place à sa base, amour, espoir et renouveau.

Elle entérine la loi à l’épreuve du temps… et de l’action

Admettant la contestation dans un objectif d’évolution.

 

Au nom des doctrines et idéologies, ses frères on soumet,

Au nom du pouvoir, on crée le Droit.

Au nom du Droit, on tue l’espoir.

Au nom de la Morale, au droit on se soumet.

 

L’homme pourra-t-il un jour au nom de lui-même vivre,

En se laissant par la sagesse et la justice guider,

Pour permettre l’éclosion de lois qui de pouvoir ne soient ivres,

Laissant ainsi tous les potentiels humains s’affirmer ?

 

 

Desarrollado por: Asesorias Web
s
s
s
s
s
s
s