s
s
s
s
s
s
s

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

Yve BRESSANDE
Nacionalidad:
Francia
E-mail:
yve.bressande@free.fr
Biografia

Yve BRESSANDE

Yve Bressande vit actuellement à Lyon. Avant tout poète, il se définit comme « Amateur à plein temps, citoyen du monde, colporteur de mots, agence de voyage pour mots en mal de langue. »

Sa poésie est essentiellement vocale, tournée vers l'oralité, le souffle, les sonorités... poésie aux sens larges, de tous les sens, dans tous les sens. Mots à dire, à clamer, à crier, sur scène et ailleurs. Il organise et participe à de nombreuses lectures, performances, récitals poétiques en des lieux variés .

Il publie son premier poème en 1981 dans le N° 5 de la revue « Pluralité BABEL » animée par Khaleel Torabully ; puis dans de nombreuse autres revues.

Son premier recueil « Entanquimpons » paraît en 1987 aux Éditions Blankas Poésie (Lyon).

Son livre le plus récent est « Avec un long nez t 3 » 2014 aux Éditions Gros Textes.

De 1981 à 1988 au Théâtre des Trente à Lyon il anime des Apéritifs Poétiques, soirées poétiques qui accueillent poètes, éditeurs, revues, récitals, spectacles.

A partir de 1993 et jusqu'au début des années 2 000 il fait partie de l'équipe du Carré 30 à Lyon ou il participera à de nombreux récitals, lectures, spectacles. Il y mettra en scène deux pièces de théâtre, et en solo créera trois spectacles.

Avec Béatrice Brérot, Samantha Barendson, Brigitte Baumié, Grégoire Damon, Bernard Deglet, Frédérick Houdaer, Katia Bouchoueva, , Paola Pigani, & Michel Thion ; il s'agite au sein du Collectif : « Le syndicat des poètes qui vont mourir un jour » dont les objectifs sont de « Promouvoir la poésie orale ; la faire sortir des livres pour la rendre accessible à tous ; oser la poésie dans tous les lieux ; proposer des lectures publiques dynamiques ainsi que des performances. »

 

Urgences 

 

Urgence de lutter contre la grande marée du sommeil

         Contre les invasions régulières de Cerveau par les troupes de Chimie narcophile

         Elle coule comme de la glu entre les lignes

         Comme une couverture sur les yeux    sur les mots

         Narcolepsie                            Mnémosyne

 

Urgence de garder les yeux ouverts

         Urgence de dire   de lire   d’écrire   les yeux ouverts

         Urgence de créer   de crier   de créïer

         Urgence d’être fou à hurler nuits et jours

         Urgence d’avoir peur à en chier dans ses frocs

         Urgence de vivre de le Corps   de les Yeux    de la Mainplume

         Urgence de vivre sans aliénation

         Urgence de ne pas être esclave de la bigue grosse  machine

         Urgence de ne pas attraper la libéralopathie   la matuvuchérie   la rolexomanie

 

Urgence de la Quête du mot           du sens       du corps  

         Corps sec    corps lisse    corps propre    corps froid

         C’est corps mort

         Corps dégoulinant d’eau 

         De sang  de salive  de sueur  de sperme de morve de merde  de jus    

         C’est corps puant de vie  du vivant

         C’est de là que naît le monde

         Du VIVANT

 

Urgence d’être     de résister      de porter

         PAROLE            POÈME 

         C’est  Tu  existes

         Attraction fusion en     Un

         Autre est serait  miroir   se mettre nu à nu sur   avec   contre  miroir

         Les mains peau de      Autre     recouvre Corps et

         Corps vit   vibre   brille   reflète le monde

         Le monde rentre dedans

         C’est source   c’est sonore   c’est   Encore

 

Urgence de faire éclater l'Ego         le Moi-Je

         Les Limites         Barrières              Frontières

         État de                d’Alerrrte

         Éclats de             rire       rite       vie

         Allez vers

         Ouvrir des portes   des fenêtres  des tiroirs  des

         Dans la tête                    les têtes

         Regarder dehors           Allez voir ailleurs

         Chez les autres               l’Autre

 

 

Le monde va bien

 

L'univers est en expansion

notre galaxie spirale langoureusement

les comètes circonvolutent à la queue leu leu

notre soleil à 5 milliards d'années terrestres d'espérance de vie

la planète Terre se réchauffe lentement mais sûrement

 

         Alors   Le monde va bien

 

le monde est un monde                            infini

la vie sur terre est un monde           fini

l'espèce humaine est un monde                fini

la mort est le monde fini de la vie

 

         Alors le monde va bien

 

le monde est un troupeau de nuages   infini

Le monde est une pluie d'étoiles     infinie

le monde est un orage                              infini

Le monde est un trou noir . . .                  noir

 

         Alors le monde va bien

 

le monde est un alphabet antédiluvien

le monde est une somme de paires de chromosomes

vingt-trois pour la plus bizarre des bêtes

le monde est un tas de sable constitué d'un nombre fini de grains

personne n'est assez con pour les compter

 

         Alors le monde va bien

 

en l'an 2 000 la planète Mars sera habité

en l'an 2 000 plus personne ne souffrira de la faim

en l'an 2 000 le cancer sera vaincu

en l'an 2 000 les États-unis d'Europe seront le phare de la civilisation

en l'an 2 000 les femmes auront sauvé l'humanité

 

         Alors le monde va bien

 

il y avait de la vie sur terre avant les dinosaures

il y avait encore de la vie sur terre après les dinosaures

il y aura encore de la vie sur  terre après la bête bizarre

il y aura encore de la vie                    quelque part

 

         Alors le monde ira bien

. . .

                                                        quelque part

 

 

Terre[mots]dynamique

 

Une pluie salvatrice

abreuve le sol   l'imprègne

le sol boit l'eau   s'en gorge

devient matrice   d'un corps

. . .   nu

marcher dans la boue

ramper dans la boue 

se rouler dans la boue

tel cochon sauvage

tel enfant pas sage

se barbarbouiller de boue

aux couleurs du soleil

aux couleurs du sang

aux couleurs des neiges éternelles

nues face aux étoiles

nues dans le cercle de feu

nues dans la musique   intense   dense

danser   taper du pied

fouler la terre

frapper la terre

terre sonore

terre des ancêtres

terre résonante

terre de mémoire

. . .

de cette terre

monte le chant de la terre

 

Bibliographie

Poésie

Entanquimpons (poésie),                               Éditions Blankas Poésie, 1987

Avec un long nez (tome 1 1997 & 2 1997)   Éditions Blankas Poésie

Avec un long nez (tome 3) aux                      Éditions Gros Textes 2014

Fractions d'infinis                                              Jacques André éditeurs 2012

 

Nouvelles

BASILE                                                            Éditions TRAITEMENTS DE TEXTES 1990

 

Théâtre

PRINTEMPS PLUS UN !                                (TRIVELIN-THÉÂTRE Éd) 1999

LA SAUVAGEONNE !                                   (TRIVELIN-THÉÂTRE Éd) 2001

 

UNTNAPISHTIM                                            (TRIVELIN-THÉÂTRE Éd) 2003

LA NUIT DU CHÔMEUR                              (TRIVELIN-THÉÂTRE Éd) 2004

MORTIBURLESQUERIES                             (TRIVELIN-THÉÂTRE Éd) 2008

Ulysse au pays des Klixx                                   (TRIVELIN-THÉÂTRE Éd) 2013

 

Liens

            Blogue InterAct'yve

            http://yvebressande.over-blog.com/

 

            Site du collectif : Le syndicat des poètes qui vont mourir un jour

            http://syndicatdespoetes.hautetfort.com/

 

Vidéo

            http://www.dailymotion.com/user/Lypho/1

 

            L'Homme imprononçable Lyon 2014 réalisation Gilbert Brun

            http://www.5b2s.net/hommeimpro/index.html

 

 

 

 

Desarrollado por: Asesorias Web
s
s
s
s
s
s