s
s
s
s
s
s

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

Pascal Kin
Nacionalidad:
Francia
E-mail:
pascal.kin@orange.fr
Biografia

Pascal Kin

Pascal Kin est poète et revuiste , fondateur de la revue papier et annuelle Escapades depuis 2004 , ancien membre du Syndicat des Journalistes et Ecrivains de la revue Indépendante , membre de l'association les Poètes de l'amitié et sans frontières basé à Dijon , membre de la revue les Dossiers d'Aquitaine basé à Bordeaux .

Il se dit poète marin de l'âme qui allait toucher le quai d'un port où se comprend nos vertus et nos vices , sa présentation apparaît d'emblée drôle , énigmatique et de fantaisie , d'ivresse , celle du verbe et amoureux des mots , aimant concillier l'inconciliable , ces termes "Je suis un Orphée qui aura toujours une lyre pour élire et lire à travers les délires , il y aura toujours des sirènes comme muses , le poète n'a que le verbe pour poétiser "

Ses oeuvres : l' Astragale ou la tentation du nombril édité en 1998 - Autrement autoédition - 2000 - Mosaïque édité en 2002 - Substance édité en 2003 - Rites autoédition en 2004 - Eparses autoédition en 2005 - Pêle-Mêle autoédition 2012 -

En préparation : Pégase égaré , anamorphoses et Chants d'exil , Une bouche qui dit O..., Jérémiades , Galéjades , la femme socle ( écrits sur les sculptures de Camille Claudel

A également publiè dans diverses revues et récemment quelques textes de Pêle-Mêle ont été traduit en espagnol castillan au Brésil ETC...

 

CAPTIF : Les larmes sont l'eau du coeur , la fièvre , le feu du corps , les cendres , la poussière de ce feu , ce coeur étanché par la soif d'éteindre .

La misère qui danse , l'amour du silence , sur le mur de nos prisons , comme une araignée sur la toile , l'appas du corps infini .

Encore , la souffrance , plus grande que la distance , sur le mur de nos agressions , comme la charité avait mis les voiles , dans le piège d'un coeur rassi .

 

Extrait n°3 du recueil l'Astragale de Pascal Kin

 

LE SUPPLICE BOREAL : Contre-moi , dans ce monde , si l'orage en fureur , enfle ses flots et gronde , troublera-t-il mon coeur , non , je n'ai pas de crainte .

La vie est-elle si sombre , quelquefois à mes yeux , où se dissipe toute ombre , au dessus des cieux , ton regard me comble de bonheur .

Si je sens ma faiblesse , au milieu du danger , ne suis-je pas sans cesse , dans tes bras , bon berger , ici bas , étranger .

Je t'ai pour mon partage , et tu ne peux rien y changer .

 

Extrait n°2 du recueil l'Astragale de Pascal Kin

 

L' INTRA-UTERINE : Enlève la peau de l'eau , découvre sa chair , tu en caresseras les coraux , et son vaste monde trouble .

Bois les veines de cette eau , ni amère , ni sucrée , elle entrelace les tourbillons , de ton image .

Enlève l'écorce de l'eau , elle inspire l'arbre , de la généalogie de ta mémoire , elle reflète tes yeux dans ce miroir .

Mesure l'aspect de l'eau , car elle est ton aspect , elle frétille , elle sourit , quand tu l'a caresse .

 

Extrait n°1 du recueil l'Astragale de Pascal Kin

 

 

 

 

Desarrollado por: Asesorias Web
s
s
s
s
s
s