s
s
s
s
s
s

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

Christophe Bregaint
Nacionalidad:
Francia
E-mail:
poesiemuziketc@yahoo.fr
Biografia

Publication dans le N°3 de la revue Convergences

Publication dans le N° 2 de la revue 17 Secondes

Recueil "Poèmes Courts" aux éditions Sokrys

Parution de trois poèmes sur Le Capital des Mots (Décembre 2012)

Parution d\'un poème su le site de Baz\'Art Poétique

Parution de trois poèmes sur le site "Poème Sale" (Juillet 2012)

Parution (Aout 2011) de trois poèmes dans l\'anthologie des Dossiers d\'Aquitaine "poésie du temps, temps des poètes" (sous poètevagabond)

Meilleur texte en langue française au Concours international de poésie Antonio Machado (juillet 2011)Publication dans le Numéro 19 de la revue : Le Manoir des Poètes

Publication sur le site du collectif Sistoeurs

Publication dans "Du Souffle sous la plume" N°5

Publication dans le numéro 2 de la revue Distorsions

Publication dans la revue Traction-Brabant N°38

Publication dans l\'anthologie "Les Cygnes de l\'aube"

Publication sur le site Poetica.fr

Publication dans FPDV N° 14 et 15

Publication dans la revue des 100voix

Publication sur site du Collectif Invisible

Publication dans le numéro 2 de la revue Distorsions

Publication dans la revue Carquois

Publication dans un recueil Collectif des Poetes.net

Publication de deux recueils par l’Ecrivore

Site web : http://poesiemuziketc.wordpress.com/ autre site web : http://christophebregaintpoemes.over-blog.com/

Mail : poesiemuziketc@yahoo.fr

 

 

MURS

 

1

S’hérissent les murs

De bétons et de décrets

Altérant l’espace

D’Est en Ouest du Nord au Sud

Coup de hache dans la Terre

 

2

Sous l’ombre massive

S’éploie la séparation

Entre sons et mots

Sorgue recouvrant un peuple

De son silence de pierres

 

3

Combien de hauteurs

Enfantent des frontières

Artificielles

Enceintes autoritaires

Entravant l’Identité

 

4

Des parois bâties

Par vésanie structurelle

De ces hautes sphères

Les Papiers taillent les veines

Des fleuves émasculés

 

5

Au bas des murailles

La vie aux pieds cisaillés

Fixe la galerne

Glisser de chaque côté

Comme défi aux cloisons

 

6

Des lignes factices

Aux façades incertaines

Des voix emmurées

Extirpent chaque caillou

De chaque côté du MUR

 

A toute fin utile

je le redis raidis

l\'oxygène manque

dans les Cerveaux gris de notre époque

qui nous regardent

yeux dans les yeux

nous autres qui

sommes réduit

au silence démocratique

ici et ailleurs

il n\'y a plus d\'air

dans la baignoire de Marat

les représentants du peuple

pataugent dans la forfaiture

ici et là

le pouvoir pue de son aristocratie de crapules

à jamais impunis

serpentant

sous les ors de la République

et nous nous sommes

loin

écartés

des apparats

des salons feutrés

de cette ploutocratie

qui de toute façon

ne souhaite pas notre venue

à ces fastes de corrompus

faut-il le redire

encore une fois

faut-il le redire

une fois de plus

faut-il le redire

une fois encore

nous vivons une fausse liberté

sous une dictature financière

nous ne sommes rien

 

 

soyons tout

 

Les fenêtres se ferment

sur les navires qui s\'en vont

vent devant

à terre

toutes les routes mènent

vers la décrépitude

d\'une civilisation

à l\'obsolescence programmée dont

l\'abomination laboure l\'abdomen

de corps rigides en devenir

vers le néant abrasif

dans quelque poche de la nuit

le lyrisme vomit

sur le tapis d\'un hôtel borgne

il y a de la moisissure

sur les lunettes de la pensée dominante

au rendez-vous de la probité

les politiciens ne viendront pas

je soulève le rideau

et m\'abreuve

du bleu électrique de la mer

 

Desarrollado por: Asesorias Web
s
s
s
s
s
s