s
s
s
s
s
s
s

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

Richard Catie
Nacionalidad:
Francia
E-mail:
Biografia
Le clown triste



Approchez vous M'sieurs Dames!
Regardez le qui, se pme
Narguant le froid de mimiques
S'chauffant quelque musique

N'tait son gros nez rouge
On le croirait bien triste
A le voir pourtant qui bouge
Au milieu de la blanche piste

Approchez M'sieurs Dames !
N'ayez peur du clown triste
Cessez donc qu'il vous attriste!
L'hiver n'est point un drame!

Laissez vous tenter un instant
Et si le rire vous surprend d'autant
Vous ne remercierez jamais assez
Le ciel de vous y avoir press

Laissez vous porter aux dlires
De ces quelques clats d'enfants
Tout ce partage bouriffant
L'indiffrence est bien pire...

N'tait son gros nez rouge
Rsistant aux flocons de neige
On laisserait passer cette chance
Tirant progniture par la manche

On ne lui donne point d'ge
A dlivrer tant d'absurdit
Tout entiers envahis par la surdit
De nos mes quel apanage!

Arrtez vous M'sieurs Dames
Allger son manteau de neige
Guids par quelque arpge
Htez vous conjurer l'infme!

Penchez vous M'sieurs Dames!
A dposer menue picette
En cette coiffure point replte
A vot' bon cur M'sieurs Dames!

**

Les lans de l'amour valsent
Du sombre de la nuit
Au gris de l'ennui
Nos corps
D'un commun accord
Se lassent...

Te souviens tu
De cette passion tue
De ces mots un peu fous
A nos souvenirs flous

Est ce que tu te rappelles
De ces instants aux chandelles
Vacillants et menus
Nos mois contenus

Le temps est parjure
Qui se joue l'vidence
De nos sentiments l'usure
Aux pas d'une morne danse
*=*=*=*=*

Les lans de l'amour

Les lans de l'amour valsent
Au sombre de nos vies
S'y ravivent l'envi
D'un accord
Dont nos corps
Se lassent...

Au feu de nos correspondances
Tombe cruelle sentence
Tire de ses limbes partant
L'amour se consume ds l'instant

Que devient cette flamme
Entrevue nos changes
J'ai cru y goter femme
Au balconnet d'un mirage

Arborescence du dsir
Quintessence du plaisir
Que seraient nos existences
A renier belle vidence

A la pointe de l'aurore
Ton piderme prore
A ce galbe encore nu
Esquisse d'un espoir tnu

Les lans de l'amour valsent
Du sombre de la nuit
Au gris de l'ennui
Nos corps
D'un commun accord
Se lassent....

*=*=*=*=*=*=*

Quel est donc ce chemin



Quel est donc ce chemin
Esquisse d'un lendemain
Se perdrait-il en ses mandres
Trop toils s'y mprendre

Quel est donc ce chemin
Captif aux paumes de mes mains
Devrais-je soudain me pmer
A ces promesses clair semes

Devrais-je m'inscrire
En ces effluves au diapason
Ou bien vite les proscrire
Craignant y respirer poison

Et si rver souvent m'puise
Ma dite survie j'y puise
A accepter mes diffrences
Quand d'autres y pointent indiffrence

Quel est donc ce chemin
Tantt sinueux jusqu'au malaise
Serait-il donc inhumain
Que mon me s'y complaise

Quel est donc ce chemin
Droite ligne languissante
T'y trouverais- je rugissante
Aux croiss d'un doux jasmin

Apprends moi sur ce cheminement
Qui s'ouvre ma raison
Serait-il fruit de ma draison
Ou bien prmices d'un emballement

Apprends moi sur ce cheminement
Je crains d'y ressentir tourments
Mais le bonheur a quelque prix
En cela la vie m'a bien appris....

*=*=*=*=*=*=*

Biographie :
Richard Catie
pote rsidant dans une petite ville du sud ouest de la France, il y a bientt 50 ts fonctionnaire LA POSTE
Pre de 3 enfants, la vie n'a pas toujours t un long fleuve tranquille pour lui, l'criture l'aide s'isoler dans un premier temps juste avant la joie du partage...il aime la nature, la musique et tous les plaisirs que la vie peut offrir....

richard.catie@hotmail.fr

 

Desarrollado por: Asesorias Web
s
s
s
s
s
s