s
s
s
s
s
s

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

Mokhtar EL Amraoui
Nacionalidad:
Tunicia
E-mail:
momokhtaramraoui@gmail.com
Biografia

Mokhtar EL Amraoui

Né le 19/05/1955 à Mateur Tunisie. Enseignant de Français à Bizerte.

J'ai publié un recueil de poésie en 2010 intitulé « Arpèges sur les ailes de mes ans » et « Le souffle des ressacs » (2014).



Liberté


Nulle plainte,
Nul regret,
Si c'est pour toi
Que je meurs
Liberté.
Nul regret,
Nulle plainte,
Tu es le seul chemin du bonheur.
Si l'on meurt pour toi,
La mort n'est plus un malheur
Et tant qu'on vivra par toi,
La vie ne sera plus un leurre.
Liberté
Sans toi, la mort,
Sans toi, la vie
Ne seraient plus qu'erreurs.



Mouette, ma mouette

-Si je te donnais un pinceau, ma mouette,
Qu'en ferais-tu ?
-Je peindrais, avec, un grand soleil radieux
Et des arcs-en-ciel sur tous les cieux !
-Si je te donnais un crayon, ma mouette,
Qu'en ferais-tu ?
-J'écrirais, avec, des chansons pour les enfants,
Je dessinerais, sur les mâts des bateaux,
Les cimes des montagnes, là-haut,
Et sur les pages des voiles,
Les pas fleuris du printemps avançant,
Avec ses myriades d'étoiles
Gazouillant, à saute-moutons, au firmament !
-Et si je te donnais une gomme, ma mouette,
Qu'en ferais-tu ?
-J'effacerais, avec, les larmes, le sang
Et tous les malheurs
Assombrissant les cœurs
Qui rêvent de bonheur
Sans peur ni soumission !
-Et si je te donnais ce poème, ma mouette,
Qu'en ferais-tu ?
Je l'avalerais comme un poisson !



Victor Jara

Oiseaux libres, oiseaux fiers du Chili,
Un vent glacé,
Dans Santiago assiégée,
Porte vos chants endeuillés.
Les nuages ensanglantés
Par les serres des vautours casqués
Explosent en larmes,
En larmes de feu !
Jara est mort.
Le rossignol du peuple vient d'être tué !
Oiseaux fiers,
Oiseaux libres du Chili,
Les deux mains tranchées,
La guitare blessée,
Jara n'a pas cessé de chanter,
De chanter et d'aimer.
De chanter le peuple
Et d'aimer la solidarité,
De chanter la rose rouge
Et d'aimer les déshérités
Rêvant de liberté.
La guitare broyée,
Sous les coups traîtres
Des pattes chaussées des bottes de la haine,
Jara a encore chanté
La justice pour les opprimés
Et la beauté dans la fraternité.
Oiseaux libres,
Oiseaux fiers du Chili et du monde entier,
Volez !
Volez !
Volez plus haut que le deuil,
Plus loin que les larmes et les tristesses
Car son sang répandu,
Car ses chansons
Sont un bouquet d'espoir,
Sont un appel au combat !




 

Desarrollado por: Asesorias Web
s
s
s
s
s
s