s
s
s
s
s
s
s

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

Arlette Philbois
Nacionalidad:
Francia
E-mail:
Biografia
Les enfants de Manille

Avez-vous entendu ce cri ?
Il dchire notre me...
Aidons ses enfants
Mme si ce ne sont que des mots !

Prendre sa plume
Pour dire notre horreur
Qu'en ce sicle
Il a une mauvaise odeur

Il me tarde de vous l'crire :

Sur une montagne d'immondices
Des centaines d'enfants aux pieds nus
Cherchent quelques pices de ferrailles
Un reste de victuaille
Parmi les matires fcales

Ce sont les enfants de Manille
Qui vivent ce rgime
Pour survivre sur cette terre
Un enfer, une galre

Quand harasser par la fatigue
La nuit vient tomber
Il cherche une tombe pour s'allonger
Car dans ce lieux, ils se sentent protger
Un peu de drogue [le rubis] pour s'endormir
Pour chapper aux morbides

Ils n'ont pas choisi cette vie
Ou trane la maladie [le sida]
La prostitution pour survivre
Dtruit au bout du compte l'motion

La misre un nom
Pauvret et prostitution
La misre fait son nom
Sur les enfants de basses conditions

Les hommes de ce pouvoir
Ne veulent rien voir
Les hommes de ce pouvoir
Croient encore l'illusoire

Dans ce chaos infernale
Seuls deux prtres pas banals
Apportent un peu de chaleur
Pour rconforts les pauvres coeurs

Ce sont les enfants de Manille
Qui ont remu mes tripes
Ce sont ses enfants
Qui vous parlent en ce moment

Arlette Philbois

L'espoir

Elle s'appelle confiance
Et tu as de la chance
De lire tous ces mots
Pour rencontrer le beau

Elle s'appelle la dlivrance
Pour te couvrir de son manteau
Te serrer dans ses bras immenses
Et t'offrir en cadeau ta chance

Confiance cette eau pure
Qui bni tes entrailles
Ton me qui dure
Reflte la beaut de tes mots

Pour t'habiller d'un air heureux
Ne soit plus malheureux
Laisse tes larmes coules
Elles sont un havre de paix

La joie reviendra dans ton coeur
Libre seront toutes tes peurs
De voyager trs loin ailleurs
Pour retrouver le bonheur

***

Libre d'tre

Dans la solitude de la pense
Amene croire en la vrit
Celle qui anime l'espoir tant rechercher
Revient sans cesse s'aventurer...

Elle s'en va au milieu du chemin
Recherchant quelque chose ou quelqu'un
Subitement elle se souvient de ses chanes
Qui liait son corps et sa peine...

Pourtant en rflchissant la raison s'gare
Se perd le long d'un couloir
elle sombre
Esprant une porte de sortie
Celle qui va ouvrir la vie...

Comme elle connat ses limites
Elle consomme le fruit
De la justice divine

****

La conscience universelle

De sa coupe il a empli
Les dlices de la vie
Pour la dverse sur terre
En promesse et en tendresse

Conjuguant le parfait et l'imparfait
De tout ce qui peut tre fait
Droulant son tapis bleu
Sous le regard du soleil en vieux

La nature s'est faite joyeuse
En soulevant les prmices heureuses
Inondant les torrents et les rivires
Abreuvant les paysages, et les genivres

Pour tous ceux qui croient au partage
L'amour a sem dans son sillage
Un joyau ternel, inexplicable
Celui de vivre en osmose durant notre passage

Vers la conscience universelle, intgre
En nous sommeille

Arlette Philbois

biografia:

Arlette Philbois


Deuxime d'une famille de quatre enfants toutes des filles, elle a vu le jour au Havre le 22 fvrier 1950, ne d'une mre Normande et d'un pre de nationalit Espagnole, un mlange entre le feu et la glace. Eleve jusqu' l'ge de sept ans chez sa grand-mre paternelle qu'elle adorait Saint Denis.
Sa mre travaillait, son pre avait rejoint son pays au moment ou Franco svissait en Espagne. Il ft prisonnier pendant cinq longues annes. Un manque que rien ne put combler dans le coeur d'une petite fille. A son retour ils taient comme deux trangers.
Elle a commenc son premier travail, moins de quatorze ans, dans une usine de montage de poste de radio. Un apprentissage de la vie qui devrait revenir pour tous les jeunes de la nouvelle gnration, entrer dans le monde des adultes forge le caractre, et nous apporte le courage de regarder vers l'avenir.

Puis elle a grandi, son pre devenu alcoolique cause des blessures, sa mre faisait ce qu'elle pouvait pour joindre les deux bouts dans le foyer. Les scnes taient de plus en plus rptes, elle n'aspirait qu' une chose, partir, fuir de ce cocon qui tait devenu invivable.
1968... De ce fait le premier venu tait le bon pour fuir, mais quelle erreur ! Elle l'a pay trs cher. Marie, au bout de deux annes, un divorce s'en suivit avec la naissance de sa premire fille Isabelle [1969]. Nave cette poque, elle en a perdu la garde. Commence alors de longues annes de souffrances,du son absence.

Le schma se reproduit plus tard...

Depuis 1969...Isabelle, n'a su son existence qu' l'ge de 10 ans. L'entrevue s'est mal passe, elle pensait qu'elle l'avait abandonne, alors que son pre tout fait pour l'en loigner.
1989...Elles ont renou les liens lors de la naissance de sa premire fille Mlodie, c'tait encore chaotique, elle ft tout pour garder sa fille, en se sparant de celui-ci.
Elle se rapprocha de sa mre dfinitivement lors du dcs de Ludovic son frre.
1971...Un autre homme est venu sa rencontre, avec un destin tragique, qui est son mari aujourd'hui. Georges orphelin l'ge de neuf ans, lev par ses grands parents sans aucune affection, mais des tches mnagres n'en plus finir. Leur rencontre fut l'union de deux coeurs isols. Seul bmol dans leur histoire, Georges avait un penchant aussi [tout comme son pre]pour l'alcool. Elle l'aimait, faisait en sorte qu'il en prenne conscience, ce fut son premier combat [pensant le sortir de ce terrible flau].
1974...Naissance de leur fils Ludovic, ils taient fous de joie. Un garon timide et rserv, leur a apport beaucoup de joie dans sa courte existence, Ludo [22 ans] est dcd d'un accident de voiture le 20 juillet 1996. Une souffrance qui depuis 13 ans et demi est toujours aussi forte.
1975... Naissance de Nathalie, un bonheur sans prcdent, est venue agrandir la famille. Aujourd'hui elle est marie. Une petite fille Chlo en [1999] et un petit garon en [2003]. La joie d'tre grand-mre.
1980.. Naissance de Tony, heureuse et comble. Un enfant joyeux drille qui apportait beaucoup de bonheur. Suite au dcs de son frre Ludovic. Tony est devenu malade, diagnostic 'tumeur au cerveau' inoprable. Quatre mois de souffranceS pour tous, quatre mois ou ils ont vu leur fils se dgrader de jour en jour physiquement et psychologiquement. A la fin de son agonie, le mdecin ne lui a pas fait de morphine, et les a laisss en plan. Alors dans son dsespoir, Arlette a dbranch le respirateur artificiel pour le dlivrer de cette souffrance insupportable. Il tait entrain de mourir et elle a t la seule le dlivrer de ce terrible mal, le cancer. Tony [22 ans] est dcd le 11 juillet 2002.
Pendant toutes ses priodes de souffrances, elle n'a pratiquement jamais arrt de travailler. Il lui fallait se raccrocher la vie cote que cote, son mari sombrait dans sa dpendance alcoolique. Il a fait depuis quelques annes, des allers et retours entre l'hpital et la maison. Aujourd'hui elle est fatigue, et n'aspire qu' une chose ; pleurer ses enfants, tout en sachant qu'il est impossible de faire son deuil... Ses paules ne peuvent plus porter.
Un espoir illumine ce triste destin, son mari l'paule en faisant de gros effort pour ne plus boire, il voit qu'elle est au bout de elle-mme. Heureusement, l'criture lui a apport un soutien norme, car sans elle, elle ne serait pas l aujourd'hui crire sa souffrance.
La foi de croire en la nature et en Dieu, lui a apport les lments les plus fondamentaux pour continuer vivre. Aujourd'hui son regard se porte, vers l'humanit ou la souffrance est quotidienne. Un un il lui faut gravir l'chelle pour comprendre ce monde ou il faut grandir
avec des combats continuelles. Seule la foi nous conduit vers l'espoir.

arlette.philbois@wanadoo.fr

 

Desarrollado por: Asesorias Web
s
s
s
s
s
s