s
s
s
s
s
s

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

Mohammed BECHCHAR
Nacionalidad:
Marruecos
E-mail:
Biografia
ENVIE

Ravissante tu es, comme une montagne
Follement je te dsire au fil des jours.

Me chavirent nos belles soires passes,
l'arc en ciel et,
la verdure du champs.

M'enthousiasme l'envie de te chercher
l , dans cette maison obscure
o les escaliers et
le mystrieux passage mnent toi.

Moi, comme un enfant dans l'horizon,
j'adore te dsirer.
Pour toi, mon coeur a vibr
Pour toi seule, ses battements rsonnent.

Entour de collines,
dans mes soirs chantonnent les oiseaux, les nuages et
les belles roses.

J'ai un coeur de pote
Mes profonds sont un long rve,
noy dans un vaste ocan bleu

Je te dsire
toi, tant que s'tend l'univers.
Je m'allonge sur une vierge plage,
o me surveillent des anges.
Comme un aimable fantme volant,
une joie m'envahit et,
m'emmne vers ton fin visage nuageux.

Je te raconte mon premier regard,
ma lointaine nuit et,
ma rue vers toi
Ah ! mon amour

Tu es mon secret grav dans les rochers
Tu es l'ange qui veille sur mon sommeil
Quand tu m'abordes, je te perois sous l'ombre d'un nuage
Je t'entends dans les romances des rossignols.
Je te sens dans les hurlements des vagues,
la blancheur des neiges et,
dans la tendresse de la terre.

Le jour o tu m'as dit, je t'aime ,
l'univers a brl.
J'ai pri pour son feu et,
On s'est offert l'un l'autre,
depuis, tu es mon destin, tu es ma cause,
depuis , nous avions embrass des annes dans les luttes et
les innombrables guerres.

Nous avons perdu luttes et guerres
Mais, nous nous sommes unis mes et coeurs.
Ah ! mon amour !

Rabat Fevrier 2006

DESTIN

L' crit sur le front , est imparable
C'est une volont divine, c'est le destin
Il est vident et srement inluctable
Le fuir, n'est ni possible, ni certain

Lina la blonde, tait belle et gracieuse
Que dans l'entourage on la surnomma l'ange
Tellement tait brillante, srieuse et sage
Qu'on la prdit pour une carrire fabuleuse

Ainsi pensaient ses proches et prvoyaient
Ils taient trs sr de ce qu'ils croyaient
On dirait qu'ils pressentaient l son avenir
On omet que dieu seul, dcide des devenirs

Un jour, elle opta pour des tudes l'tranger
Confiants en elle, ses parents l'avaient encourag
Elle ambitionna de faire des tudes pousses
Pour raliser le rve, pour longtemps, repouss

Sur la route les menant vers l'aroport
Une pnible panne survint leur voiture
L'ala entrava leur arrive l'heure
Le voyage fut rat et Lina obtint un report

Le soir, la nouvelle qui tomba, tait sombre
L'avion que Lina, ce jour l , devait prendre
Dans le ciel, s'est transform en cendre
Devant ce drame, ne sut comment s'y prendre

Si bouleverse , elle monta dans sa pice
S'enferma et immergea dans la tristesse
Depuis, personne n'a du croiser cette blonde
Car, sans avertir, elle a quitt notre monde

Ainsi, a bien ordonn dieu et, a bien dcid
Personne n'ira au del de sa fin prescrite
Personne n'lira la terre o il sera dcd
Lina a fui le crash, mais pas la fin prescrite
Rabat Octobre 2006

LA POMME

Que le salut du Dieu soit sur toi Adam, pre
Que sa bndiction soit sur toi Eve, mre

Je vous adore et vous respecte mes parents
Moi, un de vos fils trs fidles et dfrents

Ayant l'envie de vous parler contre mon gr
Je vous prie de me supporter sans cabrer

Je n'oserai gure vous faire de critiques
Mais de sincres reproches trs pudiques

Je ne vous en veux pas votre dsobissance
Qui suis-je ? Pour tenter une telle insolence

Parents, les ordres divins sont respecter
La pomme interdite n'tait pas dguster

Satan, vous a install sur le mauvais chemin
Partant, vous aviez omis l'avertissement divin

Votre geste n'tait qu'une mince ngligence
Mais plein de douloureuses consquences

Sans votre minime geste, priori, prdit
Nous ne serions jamais chasss du Paradis

Nous ne serions jamais balancs sur terre
O la majorit vit souffrance et calvaire

La minorit riche et puissante impose sa loi
Spolie toutes fortunes sans crainte ni foi

Nous serions rests unis sous votre vigilance
Sans peiner pour recouvrer notre provenance

La volont divine de nous envoyer sur terre
Est examen srieux pour lire Paradis ou Enfer

Rabat Dcembre 2OO6

Les biens d'Eden ne s'offrent pas, ils se mritent
Aussi l'Enfer n'est pas une fatalit, il s'vite

Et pourtant parents, la vie sur terre est belle
Malgr ses horreurs et douleurs continuelles

On ne s'empche pas d'aimer et manger les pommes
Malgr l'inoubliable souvenir avec cette Pomme

biografia:
Mohammed BECHCHAR


- N en 1956 Mekns
- Employ du secteur public
- Titulaire d'une licence en sciences conomique de la facult de droit de Fs[1980]
- Poete amateur [arabe et franais]

sihamidove@hotmail.com

 

Desarrollado por: Asesorias Web
s
s
s
s
s
s