s
s
s
s
s

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

Jean Pierre BOUTIN
Nacionalidad:
Francia
E-mail:
Biografia
Les mes soeurs


A lombre de toi,
Je vis mal, mais je vis,
Je taime perdument,
Et cela me suffit.
Je pourrais toublier,
Certes, mais je ny tiens pas,
Ce serait renier cet amour que jai l !
Comme un phare dans la nuit,
Qui guide mes penses,
Mon me dlaisse,
Te parle et te sourit
La tienne me rpond, travers le silence,
Elles sont surs, mme si, tu nen as pas conscience !


Agents trs spciaux

Acrostiche

Damnation et enfer, un vrai sac de nuds,
Gagner de fausses guerres, sans mme aller au feu,
Servir sous les drapeaux, jusqu rendre son me,
Et prir en hros, pour ranimer la flamme.

Dangereuses missions o la vie compte peu,
Gouverner les nations, cest, comme tricher au jeu,
Secrets dtat oblige, ils ont le choix des armes,
Et si lenjeu lexige, mourir sans une larme !

Danger, missions secrtes, ces agents trs spciaux,
Gardant lanonymat, refusant toute gloire,
Sans tambours ni trompettes, au cur dinstants cruciaux,
Et le moindre faux pas, les mnent labattoir.

Dormant comme des chats, un il sur lennemi,
Gardant toujours un doigt press sur la dtente,
Sachant matriser et le cur et lesprit
Et nager en eau trouble, sil le faut dans la fiente !


Je ne suis quun homme

Dans le ciel dun enfant, il pleut tant de pourquoi,
Il se demande comment ? Par ce que ! dit la voix
Des grands qui lui rpondent, sans savoir davantage,
Des mystres du monde qui traversent les ges

Je suis un homme qui doute, jai toujours des pourquoi,
Je cherche encore la route qui conduit la foi,
Jai grandi, jai vcu, jai vu mourir les miens,
Je me demande parfois quelle force nous maintient

Au bout dun fil, pendu par le cur et par lme,
Lien si fragile, tendu entre douleur et flammes,
Un homme qui se rappelle lenfant quil fut alors,
Qui croyait la vie belle et se demande encore,

Si elle vaut bien la peine dtre vcu sans toi,
La femme que jai fait reine et dont jtais le roi,
Elle tait, tout pour moi, je ntais rien pour elle,
Je crie toujours pourquoi la vie est si cruelle ?

Que reste-t-il de nous, lesprit en la matire,
Lorsque lon est bout, le front dans la poussire,
Que deviennent nos vies, de misres en douleurs,
Pas grand-chose, si ce nest que le dsert du cur.

Rien, sinon quelques pages lencre de chagrin,
Des mots pris en otage au fil des crits vains,
Rejets sur la plage des amours oublis,
Des traces de nos rages sur limmense chiquier !


Biographie:
BOUTIN Jean-Pierre
est n le 10 aot 1950 Corbie [Somme].

Administrateur au Ministre de lIntrieur et la Prfecture de Police de Paris
Professeur de Droit
Responsable de Centres de Formation
Peintre et Aquarelliste

Ecole des Beaux Arts dAmiens et linstitut Suprieur de Peinture Dcorative de Paris.

Etudes et ralisations de dessins et peinture latelier Matre Paulette LEGRU [1er grand prix de Rome], de Matre jacques LECAS et latelier de Victor SPHAN [peintre du mouvement]

Professeur de dessin et dArts Plastiques la Prfecture de Police de Paris.

Secrtaire Gnral , Commissaire du salon dArts Plastiques de l Acadmique Arts-Sciences-Lettres et Membre du Jury de la Commission Suprieure des Rcompenses.

Acadmie couronne par le prix Thorlet de lAcadmie Franaise , et place chaque Anne Sous le Haut Patronage du Prsident de la Rpublique.

Prsident honoraire de lAssociation Artistique de la Prfecture de Police

Conseiller Technique et Prsident de jury dans diffrents Salons dArts Plastiques.

Expositions Artistiques Collectives et particulires : Mairies dIle de France Mairies de Paris Htel de Ville de Paris Province et Etranger [Casablanca, Bruges, Alicante, Qubec, Mrstetten [Suisse], Allemagne.]

Distinctions : Chevalier dans lordre National des Arts et des Lettres.

Mdaille dHonneur de la Police Nationale.


boutin.jeanpierre@neuf.fr

 

Desarrollado por: Asesorias Web
s
s
s
s
s