s
s
s
s
s
s

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

Josyane De Jesus-Bergey
Nacionalidad:
Francia
E-mail:
josyane.djb@cegetel.net
Biografia
.Biobibliographie de Josyane De Jesus-Bergey
« Il n’est de frontières que dans le regard de l’autre »
 Ext de Comme une confession  de pierres
Biographie :
Très attachée à cet aller vers l’autre que justifie dit-elle  le poème,  Josyane De Jesus-Bergey retraitée de la fonction publique est  née et vit  à La Rochelle (Chte-Mme, F.) Elle écrit depuis l’enfance, poésie,  contes, essais,  chansons (S.A.C.E.M).
Vice présidente de  l’association France-Maghreb Nedjma,   elle dirige des ateliers d’écriture en différentes structures, en France et à l’étranger. Elle s’est  s’occupée de différentes associations culturelles à La Rochelle (Larochellivre en tant que V. Présidente pendant plus de 12 ans, de Quai des Lettres,  associations  aujourd’hui disparues),
Fait partie de l’équipe des animateurs du Festival » Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée » de Sète.
Traduite en arabe, espagnol, italien  et portugais, on la retrouve dans de plusieurs anthologies à travers le monde. Elle est invitée à de nombreuses rencontres et festivals  tant en France qu’à l’étranger.
A venir : festival de poésie de Tanta (Egypte)oct 2015
  • Les dernières :  Centre Intermondes La Rochelle sortie de son livre avril 2015 « Le vent nous conduira vers le désert en Algérie »sur des photos de H. Bouchenak
  • Rencontres 2014
  • Printemps des poètes du 15 au 19 mars  Institut français de Tlemcen  (Algérie)
  • Conférence et ateliers d’écriture U. de Tlemcen (Algérie)
  • Printemps des  Poètes La Rochelle
  • Voix Vives Sète juillet 2014
  •  Novembre 2013 :  ADL rencontre avec les bibliothèques du dépt de la Chte - Mme à  Loulay (17)
  • Rendez-vous d’hiver de Sète
  • Juillet 2013 : Festival Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée  Sète
  • Juin 2013 : Marché du livre Saint Sulpice Paris
  • Juin 2013 : Festival de Gênes (Italie)
  • Mai 2013 : Festival d’EL Jadida (Maroc)
  • Avril 2013 : Algérie différentes rencontres  et ateliers à travers l’Algérie (Institut français, Universités, bibliothèques. et librairies de Tlemcen à  Oran, Alger, Bedjaïa)
  • Mars 2013 : Médiathèque de Saintes
  • Mars 2013 : Le Toit du monde Poitiers
  • Octobre  2012 : Médiathèque de Limoges
  • Juillet 2012 :Festival » Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée » Sète
  • Février 2012 :Théâtre d’Aurillac
  • Octobre 2011 :  Festival International des Trois Rivières (Québec)
  • Avril 2011    : Printemps des Poètes Tlemcen Algérie (conférence Univ. deTlemcen)
 
Bibliographie de Josyane De Jesus-Bergey
Une vingtaine  de livres publiésdont  :
  • Poésie :
  •  « Le vent nous portera » sur des photographies de H. Bouchenak éd. E ; Edi’lybris  avril  2015
  • « Un jour comme les autres » col. Chiendents (éd. Le Petit Véhicule, janvier 2015)
  • « Taire le Temps » dédié à S. Wellens (éd. de L’Atlantique oct 2012)
  • « Amulettes » sur des peintures du peintre poète H. Tibouchi (Encre et Lumière 2009)
  • « Comme une confession de pierres  Eldjazaïr » français  et  arabe dédié à Mohamed Dib (traduction M. Rafrafi, R. des Ages 2003)
Recueil collectif : Initiatrice et responsable de :
  • Québec 2008  recueil collectif de poésie franco-québécoise, vingt auteurs des deux continents. (France Sac à mots éditions/ Québec Ecrits des Forges  mars 2008)
 
Essai : 
  • Le Poème Meschonnic mai 2008  Faire-part Edition.
Récit :
  • BUS 25 pour rendre visite aux ombres  avec des dessins et peintures de J. Judde Rumeur des Ages  mars 2004
Proses:
  • La Grande Boiterie «   Rumeur des Ages 2006
A participé à différentes expositions et manifestations   poésie/ peinture dont :
  • 2012 exposition de « Le vent nous portera » sur des photographies du désert  de l’artiste algérien H. Bouchenak en France et en Algérie
  • 2011 Tlemcen exposition à l’ I.F avec le photographe H. Bouchenak lors du P. des P.
Portfolio :
  • « Voiles 2008 » travail avec le peintre québécois Marc Mongeau.
  • 2008 Marc Mongeau  (La Grande  Traversée La Rochelle/Québec juin 2008)
  • 2007 Mohamed Oulhaci (Algérie)Résidence écriture/peinture
  • 2006 avec Joelle Vassogne (La Rochelle)
Co/traduction de
  • « Mémoires de l’enfant de la guerre » de Wafaa Abed Al Razzaq (Irak) (L’harmattan 2008)
Présente dans l’anthologie DVD
  • «50 portraits Femmes Poètes » de M.H. Audier éd. Itinéart  P. des  Poètes 2010
. Parution dans diverses anthologies dont les plus récentes :
  • 2014/2013/2012 :2011 Anthologie Voix Vives Sète éd. B. Doucey
  • 2013 « Anthologies du festival Voix Vives Gènes et El Jadida
  • 2013 «  Présence de Tahar Djaout poète  » Textes et dessins réunis par Amin Khan éd. Barzakh (Algérie)
  • 2013 «  Instants de vertiges »  anthologie de Claudine Bertrand éd Point de Fuite (Québec)
  • 2012 » Pas d’ici Pas d’ailleurs » éd Voix d’encre  (Anthologie féminine mondiale)
Livres d’artiste : les derniers :
  • 2012 « Sans Paroles » sur des gravures de Cécile de Bournet
  • 2012 « Je veux croire » avec H. Tibouchi collection livre pauvre D. Leuwers
  • 2013 « Si peu de dire » avec H. Tibouchi collection livre pauvre D. Leuwers
2014  « Pour aller jusqu’à toi » avec H. Bouchenak col. livre pauvre D. Leuwers
2014 «  Ce qui reste à dire » avec Nicole Barrière Col Livre Pauvre. D. Leuwers
A paraître
  • « Alipio » bilingue franco/Portugais, éd Vagamundo
Principaux liens la référençant :
Maison des écrivainswww.m-e-l.fr/Josyane%20De%20Jesus-Bergey,745
 Centre du livre : http://www.livre-poitoucharentes.org/josyane-de-jesus-bergey-a93.html
Wikipedia  http://fr.wikipedia.org/wiki/Josyane_De_Jesus-Bergey
(page en français, anglais, arabe, espagnol et portugais)
Printemps des Poèteshttp://www.printempsdespoetes.com/index.php?rub=poetheque&page=14&url=http://www.printempsdespoetes.com/poetheque/index.php?fiche_poete%26cle=886%26nom=Josyane%20De%20Jesus-Bergey

 

 

Ils disaient la peur

Ils criaient leur désespoir

Et l’enfant

Celui qui ne comprenait pas

Celui qui attendait

Les bras de sa mère

Ces bras absents

 

Tas de cendre et de sang

Ces bras ne sont plus là

 

La haine au nom de qui

La haine au nom de quoi

Rien pour justifier

Cette absence    de Maman

Ces pleurs de toi

L’enfant

Rien pour te consoler

 

Dans le musée les statues

Se sont courbées

Les couleurs sont devenues

Terreur

 

Et le monde cache sa honte

Et j’entends ton cri enfant

 

Dis Maman pourquoi ?

 

Josyane De Jesus-Bergey

(Inédit2015)

 

Avril 

Sans quoi ce relief d’une ombre qui
ferait danser une brisure Ainsi 
à ces emportements de chaos ils 
disent
Porter la flamme

Rien ne pourra détruire ces apparences
Sinon
Peut-être mourir
De ne pouvoir espérer.

Josyane De Jesus-Bergey extrait de « Plus vite que ta nuit »

Ombres d’ Orient et d’Occident 
Pour Jean-Bernard Papi

Après, c’est toujours au double que l’on parle.
Les jours de marché dans les ruelles d’ombre
entre le midi entamé et l’heure du Maghreb
on se retourne pour se tenir compagnie
à bonne distance on tient son double pour
ne pas lui marcher dessus. 

Aujourd’hui
les tables du café sont occupées de murmures.
on sait que le café brûle comme le soleil
c’est un mélange d’odeurs épicées. 

D’être là entre le carré du ciel et son ombre
on sait que tout peu continuer.
On s’adresse à l’autre
à celle du père à son silence
que masque la parole d’avant.
Personne pour cueillir les fraises au jardin
cet été. Personne rien que l’ombre pour
marcher dans la mémoire de la terre.
Les blés ici promettent avant l’orage.
Faire comme si d’un côté
dans le jet des fontaines arabes et
s’appuyer sur la margelle d’un puits charentais
les grappes dans le pressoir et 
l’odeur du pain frais dans la maison.

A cause des arbres des feuilles
on ne voit plus le ciel. On dîne avec son ombre
On reste ensemble.
Personne pour dire quand il nous faudra la rejoindre

Josyane De Jesus-Bergey [Inédit]

Extrait de « Comme une confession de pierres Eldjazaïr»
[Edition .bilingue Rumeur des Ages 2005]


Poème N°3

Je n'ai pas cuit le pain 
mais je m'assoie 
encore sur la pierre 
pendant que tu fais chanter 
les braises. 

Entendre le vent 
frémir sur le 'Djurjura' 
sentir le souffle 
de l'amandier 
et 
croire en la terre 
comme on croit en Dieu. 
Les djinns ont mis leur sentence debout 
la parole s'est tue 
mon chemin devenu court 
brûle Je marche 
puisque le soleil se lève 
que le puits a encore 
son eau fraîche 
j'ai rendez-vous avec ce qui n'a pas été 
c'est plus beau et plus fort 
que le silence 
c'est juste fait pour inventer le ciel. 
Josyane De Jesus-Bergey 
Traduction en Arabe de Mohamed Rafrafi

 

Desarrollado por: Asesorias Web
s
s
s
s
s
s