s
s
s
s
s
s

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

Khal Torabully
Nacionalidad:
Mauricio
E-mail:
khal.torabully@wanadoo.fr
Biografia

Khaleel Torabully

Ambassadeur de Poetas del Mundo en Maurice et devant l'Unesco à Paris

Naît le 14 août 1956 à Port-Louis [île Maurice]. Il s'installe à Lyon en 1976 où, après une maîtrise en littérature comparée, il entreprend un doctorat en Sémiologie du Poétique à l'Université Lumière. Il a participé à de nombreux festivals et conférences, et a reçu une bourse du Centre National du Livre en 1997 et une Bourse de Création du Centre National du Livre en 2002 et de nombreux prix nationaux et internationaux. Khal Torabully est l'un des membres fondateurs du Groupe d'Études et de Recherches sur les Mondialisations [GERM] et, avec Philippe Tancelin et Geneviève Clancy, a posé l'acte fondateur de l'Internationale des Poètes, en 2003, à Paris, avec la publication de La Cendre des mots. Il est l'un des poètes les plus innovateurs de la francophonie

Inspiré de Véronique Bragard

khal.torabully@wanadoo.fr

 

[extraits] 3 POEMES

I
Coolitude pour poser la première pierre de ma mémoire de toute mémoire, ma langue de toutes les langues, ma part d'inconnu que de nombreux corps et de nombreuses histoires ont souvent déposée dans mes gènes et mes îles.

À me demander si je fais partie d'une race de malaxeurs d'épices et de parfums, de soies et d'ors, de pigments de peaux et de mots.

Coolitude, mon roulis-coolie, chant d'un enracinement autant que chant d'un déracinement dans une terre faite d'autres poussières, rencontre nécessaire oùl'indien apporte son cuivre millénaire au chant du monde.

Pour dire nos voyages, nos rencontres et nos métissages incessants ; voici mon chant d'exil et de bonheur : avant d'être homme nouveau, je suis homme en devenir.

* * *

II

Coolitude non seulement pour la mémoire... mais aussi pour ces valeurs d'hommes que l'île a échafaudées à la rencontre des fils d'Afrique de l'Inde de Chine et de l'Occident.

Pour moi, la seule patrie rêvée est celle de la grande fraternité... de la réconciliation.

Coolitude : parce que je suis créole de mon cordage, indien de mon mât, européen de la vergue, je suis mauricien de ma quête et français de mon exil. Je ne serai toujours ailleurs qu'en moi-même parce que je ne peux qu'imaginer ma terre natale...

Est-ce pour cela que ma vraie langue maternelle est la poésie ?

Cale d'étoiles, Coolitude, par Khal Torabully, Azalées Éditions, La Réunion, 1992

III

Moi homme de terre âme agrair
Brahmapoutre Seine ou Congo
la cendre portée par le dernier voilier

ma personne effacée du méridien
pour te déchiffrer nouveau monde

Et je bus aux mêmes sources des prières
quand mes trois mètres de toile se froissèrent
au passage du Cap de Bonne Espérance

Je lavai la dunette briquai au sable
moi l'homme au numéro du faux-pont
je voguai sans penser à demain
Je mourus de dysenterie et de grippes
me tuai
de nostalgie pour les 2 à 3 pourcent de pertes
admises
M'habituai à vaincre les barrières
en battant cartes et tambours
Avec les latitudes je fis annin et matchan
moi l'étranger à la plaque de cuivre
brillant comme le soleil fragmenté.
Extrait de Chair corail, fragments coolies, [préface de aphaël Confiant, Prix du Salon International du Livre Insulaire

[2000], Ibis Rouge éditions, Guadeloupe, 1999.


 

Desarrollado por: Asesorias Web
s
s
s
s
s
s