s
s
s
s
s
s

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

Bruno Tomra
Nacionalidad:
Francia
E-mail:
Biografia
Idem

Je sais les paroles de tes mains,
elles dessinent sur le vent le langage commun.
Je lis le cri de tes rides,
tu les numres en souriant.
Priple des jours priple des nuits,
je m'associes aux kilomtres de ta route,
sachant nos ombres angoisses
portes par le mme espoir.
Soleil du matin
Labeur du jour
Relatif calme du soir
Nuit ou tout voyageur est bienvenu
avec bagages et tonnes d'histoires.

Tomra B
----------

Atelier Fer, poste du matin.

Le vent dploie ses pansements de Tulle gras
sur les blessures des songes mtalliques.
Lgers coups de burin
contre les roches friables de l'esprit
Fissures rosion
rien ne persiste vraiment
des normes giratoires des simagres sociales.
Mavie coince entre les mors de l'tau
je fraise l'angle des motions
je serai mort depuis longtemps
sans cette prcision de l'ajustage.
Limailles de l'barbage des annes
poussires amas du moi
entasses dans des caisses de conventions.
Le peu de soi cras par la frime
des non-condescendants
le peu de soi autre que point
sur des graphiques idiots
le peu de soi autre que chiffre sondage
le peu de soi assourdi par la si publicitaire normalit
Ce peu de soi quotidien dans les salles d'attente
de l'extraordinaire et de la solidarit
comme un apprentissage du merveilleux
Parle Camarade
Ne te tais plus

Tomra b

------------------

Horizons

Les nuages alezans trottent
sur les paturages ncropoles
et pleurent des larmes de grs
dans les espaces clos du silence
mon coeur essuie dans cette course
la bave des sacrifices l'cume des labeurs
et conjure au jour dclinant
l'offrande du repos apaisant
tout bouscule l'ordre de la mort
si confuse si abstraite
comme une ngation de plus notre unique existence
et mes jambes trop maigres
me portent incrdule vers l'effroi
du dernier refuge
ou la main humaine pourtant tue sans trembler
et mes prires sont vaines
touffes par le calvaire des hennissements raides et casss
puis leurs pattes poussireuses en soubresaut
s'infiltrent dans mes ponges asthmatiques
mes pas s'acoquinent alors aux empreintes des chevaux
qui vont dans l'hiver chercher fortune
prs des rivires d'toiles glaces
et ma chevelure se fond dans leurs crinires dcolores
et nous galopons vers quelques liberts
tomra b

biografia:

Cathy je t'aime

bruno.tomera@tiscali.fr

 

Desarrollado por: Asesorias Web
s
s
s
s
s
s